homekit

Téléphoner avec les smartphones de demain, une idée que n’auront plus que les handicapés de la technologie ?

Atlantico : Lors de la keynote d’Apple qui a eu lieu le 2 juin dernier, Tim Cook a présenté la solution domotique Homekit, qui permettrait de relier votre iPhone à tous les objets connectés de votre maison. A quel type de fonctionnalité pouvons-nous nous attendre concernant nos smartphones à l’avenir ?

Adrien Serres : On peut effectivement mentionner Homekit comme future fonctionnalité sur nos Smartphones.

Homekit est la nouvelle solution d’Apple qui permettra de contrôler en une application l’intégralité des objets connectés de la maison et donc, de se retrouver au centre de la maison intelligente. Homekit est une première pour l’instant, Apple étant le seul à l’avoir conçu. Cela ne  saurait tarder à venir sur Androïd de la part de Google ou Samsung.

Une autre nouveauté, qui sera à l’avenir accessible au grand public, est Healthkit d’Apple. Le principe est le même : regrouper sur une seule et même application l’ensemble des objets connectés liés à la santé comme une balance, un tensiomètre, etc.

Ces deux nouveautés majeures regrouperont ainsi toutes nos données personnelles. Pour résumer, le Smartphone va devenir une véritable télécommande mais ne pourra être véritablement fonctionnel sans objets connectés.

Comment expliquer ces investissements vers les domaines de la démotique et de la santé ?

Actuellement, l’objectif de ces deux mastodontes que sont Apple et Google est de nous facilité la vie, d’améliorer notre quotidien et d’essayer de gagner en innovation sur des domaines importants pour l’ensemble de la population. La démotique et la santé sont au cœur des objets connectés, qui eux-mêmes sont aujourd’hui complètement dans l’air du temps. Apple et Google veulent donc participer à l’effort de croissance de ces objets qui, petit à petit, intègrent de plus en plus le quotidien des Français. Apple prépare aussi le terrain avec le lancement prochain de sa très attendu iWatch qui apportera peut etre de nombreuses fonctionnalités liées à la santé. Chez Wazapp nous travaillons déjà sur de nombreux objets connectés comme ibeacon ou Xee (la voiture connectée) et attendons avec impatience iWatch pour proposer de nouvelles applications.

Quelles sont les limites de ces nouvelles fonctionnalités ?

Les objets connectés en eux-mêmes sont une véritable limite. Il faut de nombreux objets pour permettre à ces nouveautés de fonctionner.

Mais la principale limite reste la sécurité. Pour permettre l’utilisation de ce type de technologie, il faut une sécurité irréprochable. Autrement, il n’est pas certain que les consommateurs révèlent leurs données de la sorte, sans garantie, et pour l’instant, c’est loin d’être le cas : de nombreuses données personnelles ne sont pas cryptées. Google et Apple devront rassurer sur ce sujet pour que l’adoption et le lancement de ces applications soit une réussite. Reste à savoir ce qu’ils comptent faire de ces données. On peut tout à fait imaginer qu’elles vont être revendues à des fins publicitaires. Par exemple, il ne serait pas incongru de voir un assureur refuser un client ayant une santé fragile après avoir consulté eu accès à ses données de santéd’Healthkit. Actuellement, aucune loi n’interdit cela mais l’Union européenne s’y penchera forcément et mettra en place des régulations appropriées.

De plus, qui dit objet connecté, dit ondes. Un objet connecté fonctionne grâce à des ondes Wifi qui sont trois fois plus puissantes que celles des ordinateurs et peuvent avoir des répercussions sur notre santé.

Comment expliquer également la déception ambiante vis-à-vis de l’annonce de ce type de nouveautés ?

Cette déception vient du fait que nombreuses sont les personnes à ne pas avoir compris la logique de la dernière keynote d’Apple. La semaine de conférence qui a eu lieu à partir du 2 juin dernier était consacrée aux développeurs et aux softwares.HomeKit etHealthkit ont été dévoilés dans le nouvel iOS8 qui sortira certainement en septembre.Apple a désormaisséparé ses annonces software et hardware. Les annonces hardware, y compris celle de l’iPhone 6, auront lieu en septembre. Pour suivre de nouvelles innovations dans le domaine du mobile, Google tiendra son prochain Google I/0 le 25 et 26 juin.
Lire l’article sur Atlantico http://www.atlantico.fr/decryptage/telephoner-avec-smartphones-demain-idee-que-auront-plus-que-handicapes-technologie-adrien-serres-1609061.html#OEDfqFrce5EsDYRz.99

Category: Appleinnovation

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

Article by: Digital natif